ABRAHAM Marius

Cheminot ; syndicaliste CGT de la Seine [Seine-Saint-Denis] ; mutualiste.

Employé principal puis chef de groupe aux ateliers du Matériel du [Le] Landy (Saint-Denis), Marius Abraham était, depuis mars 1924 au moins, membre du conseil d’administration de l’Union des syndicats confédérés [CGT] des cheminots du réseau Nord. Il figura, en juin 1926, sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des membres de la commission de réforme auprès de la direction du réseau Nord.

Il était, en 1926, trésorier adjoint de l’Union des syndicats confédérés de cheminots du réseau Nord (voir Georges Quertelet). En 1930, il occupait toujours la même fonction. Lors du Xe congrès fédéral des cheminots, en 1932, il fut nommé délégué fédéral suppléant. Au XIe congrès, en 1934, il devint délégué titulaire.

Il figura également, en février 1934, sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des membres du Conseil supérieur des chemins de fer.

Lors des congrès confédéraux de la CGT en 1931 et en 1933, il y représenta plusieurs syndicats de cheminots du réseau Nord.

En décembre 1935, il fut signalé comme étant le trésorier général de la Mutuelle du réseau Nord, fondée, quelques années plus tôt, l’Union confédérée des cheminots du réseau Nord.

Lors du congrès de la fédération unifiée, en 1938, il fut élu membre du conseil fédéral.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article9, notice ABRAHAM Marius, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 1er janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13660, F7/13670 et 13681. — Arch. PPo. 308. — Comptes rendus des congrès de 1932, 1934 et 1938. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 10 mars 1924-1er décembre 1935 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Comptes rendus de congrès confédéraux de la CGT de 1931 et de 1933. — Notes de Louis Botella.

Version imprimable Signaler un complément