ICART Michel

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

Né le 13 septembre 1898 à Massat (Ariège), Michel Icart était, en 1929, secrétaire général du puissant syndicat CGT du personnel des Transports en commun de la région toulousaine. À cette date, son organisation groupait 723 syndiqués dont 208 femmes. Icart était secondé par Bernard Chausson, secrétaire adjoint et Jean Rivière, trésorier. Selon un rapport de police du 13 mai 1929, « le syndicat confédéré du personnel des tramways de Toulouse compte parmi les plus importants de notre ville. Il fait preuve d’activité et grâce à ses efforts, ses adhérents ont obtenu jusqu’ici des améliorations de salaire et autres très appréciables. En mai 1920, lors de la grève générale, le personnel des tramways a pris une part très active au mouvement. Des actes de violence furent même commis et des tramways, qui circulaient avec un personnel de fortune furent renversés. Onze arrestations furent opérées et les délinquants traduits devant les tribunaux » (Arch. Nat., F7/12986).

Icart dirigea le syndicat jusqu’en 1932, au moins. Il fit partie de la commission administrative de l’Union départementale de Haute-Garonne de 1929 à 1937.

Michel Icart mourut à Toulouse (Haute-Garonne), le 16 juillet 1956.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article89885, notice ICART Michel par Jean Maitron, Claude Pennetier, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat., F7/12986 et F7/13034. — La Voix du Midi, 1937. — État civil de Massat.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément