CHAPELAIN Charles

Par Claude Pennetier

Né le 28 juillet 1895 à Pommeuse (Seine-et-Marne), mort le 13 janvier 1964 à Bondy (Seine) ; ouvrier métallurgiste ; conseiller municipal socialiste de Bondy (Seine).

Fils d’un cultivateur puis ouvrier métallurgiste (Vital Chapelain) et d’une ménagère puis manouvrière (Pauline Moussin), Charles Chapelain se maria le 5 juin 1916 à Pommeuse avec Lucie Caillot, blanchisseuse née à Bouleurs (Seine-et-Marne), et eut son premier enfant dans cette commune en 1916. Devenu tréfileur chez Monet Bonnin (Noisy-le-Sec), il s’installa à Bondy, quartier du centre, où naquirent deux autres enfants en 1920 (Lucien) et 1922 (Annette).

Il fut élu conseiller municipal socialiste de Bondy (Seine) le 12 mai 1935 sur une liste de coalition socialiste SFIO et communiste, 2e sur 27. Il était trésorier de la section socialiste de Bondy.

Un militant socialiste de Bondy (Seine) nommé Chapelain signa l’Appel pour la création de la tendance Gauche révolutionnaire du Parti socialiste SFIO en septembre 1935. Il quitta le Parti socialiste après le congrès de Royan mais sans rejoindre le PSOP.

À la Libération, il habitait toujours à Bondy, rue Carnot prolongée.

Charles Chapelain fut secrétaire du comité d’établissement CGT de Marrey-Bounin-Lebel et Gieux de la Libération à 1962.

Son fils Lucien devint maire adjoint communiste de Bondy (voir Lucien Chapelain*).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article89830, notice CHAPELAIN Charles par Claude Pennetier, version mise en ligne le 23 octobre 2010, dernière modification le 11 novembre 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 et versement 10451/76/1. — Arch. Com. Bondy. — Arch. Lefeuvre, BDIC.— Etat civil.

Version imprimable Signaler un complément