ROUSSEAU Albert (pseudonyme)

Par Claude Pennetier

Né en 1914 à Damas ; syrien puis habitant de Tlemcen en Algérie ; nationaliste puis communiste.

Son père étant mort en 1928, « Albert Rousseau » vint en Algérie où vivait son demi-frère. Sa mère fut laveuse de laine. Ses cousins étaient des paysans : « nous n’avons pas des usines à Tlemcen pour être en relations avec les travailleurs d’usine mas nous avons les petits artisans et je suis en relation avec eux. » (autobiographie du 27 juillet 1934).

Après avoir suivi les cours d’un « lycée arabe » pendant huit ans, il dut quitter les études deux ans avant le baccalauréat lorsqu’il partit en Algérie. Il travailla comme employé de commerce puis comme veilleur de nuit lorsqu’il vint un an en France.

Il écrivait : « Je suis fort dans la littérature arabe et j’ai déjà fait deux petits romans en arabe » mais « Je n’ai pas étudié la politique, je n’ai lu rien à Marx Engels et Lénine parce que je ne sais pas bien le français. »

Il fut d’abord « secrétaire du parti nationaliste révolutionnaire » à Tlemcen de 1932 à 1934. Il s’éloigna du nationalisme, pensant que « l’indépendance » ne suffit pas si la « misère » n’est pas combattue. Avec un autre camarade, « on a changer (sic) l’organisation nationaliste a (sic) une organisation communiste ». Mohamed Badsi* l’avait recommandé. Il fut secrétaire du rayon de Tlemcen, chargé du comité de chômeur « de montré (sic) au travailleur croyan (sic) que ce n’ai pas péché (sic) dans la religion d’adhéré (sic) dans le parti communiste. ». Il organisa des « manifestations nationales » puis des « manifestations communistes ».

Il fut délégué à la conférence communiste d’Algérie le 19 avril 1934 et à la conférence nationale communiste de France le 23 juin 1934.
Il vint à Moscou suivre une école à partir de l’été 1934 et jusqu’en 1936 semble-t-il.

Il pourrait se confondre avec Rousseau, un des signataires le 13 avril 1936 de la lettre du collectif du secteur “I” (français) de l’École léniniste internationale, ses étudiants, ses professeurs et employés, à l’occasion du 10e anniversaire de l’École, et pour remercier la directrice, Klavdia Ivanovna Kirsanova.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article89495, notice ROUSSEAU Albert (pseudonyme) par Claude Pennetier , version mise en ligne le 30 septembre 2010, dernière modification le 19 juin 2011.

Par Claude Pennetier

SOURCE : RGASPI, 495 189 11, autobiographie du 27 juillet 1934 (avec photo) ; 531 1 176, 24.

Version imprimable Signaler un complément