CHANUT Albert. Pseudonyme à l’ELI, DELMAS Roger, DALMAS Albert

Par Sylvain Boulouque

Né vers 1904 ; manœuvre spécialisé dans la métallurgie ; élève de l’ELI.

Il y a des risques de confusion dans l’identification de Delmas ou Dalmas, élève de l’ELI en 1931. Son vrai nom semble être Albert Chanut, mais il pourrait aussi s’agir d’Albert Dalmas.

Doté d’une instruction primaire, il avait adhéré au Parti communiste et à la Fédération des métaux de la CGTU en 1930. Il était aussi membre du SRI. Delmas avait occupé les fonctions suivantes : secrétaire de la cellule Citröen et au bureau du 6e rayon et au Comité régional de la Région parisienne. Il avait suivi les cours de l’École d’instructeur de la Région parisienne en mars 1931. Victor Fay notait « très intelligent, agitateur de marque, homme de masse un peu superficiel, à former, diriger vers le travail syndical. » Il était célibataire et avait un salaire mensuel de 1300 francs. Son état de santé était bon. Avant son départ, la section centrale d’organisation donnait les caractéristiques suivantes : « bonne attitude a envers la ligne du Parti ; avec une meilleure éducation politique serait mieux en état de se faire comprendre. Il remplit ses fonctions assez bien, mais est un peu nonchalant. Ses qualités et ses défauts personnels sont : un peu bavard. Assimile assez facilement. Tendance à la passivité. »

Delmas fut un des vingt-deux élèves (ou vingt et un ?) de la seconde École léniniste internationale, à Moscou, en 1931. Selon un document français, ses camarades de promotion étaient : Edmond Roca (Languedoc), Michel Herbst (région troyenne), Thérèse Capitaine, Émile Zellner, Gaston Dourdain, Jean Paumard, Edgar Monceaux, Auguste Gillot (région parisienne), Martha Desrumeaux (Nord), Adolphe Baelcher, Guillaume Kuhn (Alsace-Lorraine), Ahmed Bellardi [en fait Ahmed Belarbi] (région algérienne), René Holmière (Pyrénées), Georges Krauss dit Martignon (Est) [voir Georges Kraus], Émile Galatry (Nord-Est), Robert Joly (Atlantique), Paul Billat (Alpes), Jany Ignacy (MOE), Jules Decaux et André Moine (JC). Une partie de ces noms n’ont pas été retrouvés dans les archives du Komintern (Moscou) qui donnent une liste légèrement différente.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article89333, notice CHANUT Albert. Pseudonyme à l'ELI, DELMAS Roger, DALMAS Albert par Sylvain Boulouque, version mise en ligne le 26 septembre 2010, dernière modification le 26 septembre 2010.

Par Sylvain Boulouque

SOURCES : RGASPI 517. 1 1111 et 517 1 1113 ; 495 270 1111, dossier au nom d’Albert Dalmas.

Version imprimable Signaler un complément