ISABET Simone, Jacqueline

Par Jacques Girault

Née le 11 février 1941 à Paris (XVIIIe arr.) ; institutrice ; militante communiste dans la Seine, conseillère municipale de Drancy.

Fille de commerçants, cavistes dans diverses communes de banlieue, membres du Parti communiste dans leur jeunesse, restés sympathisants communistes, Simone Isabet commença sa scolarité dans des cours complémentaires en Seine-et-Oise (Blanc-Mesnil, Paray-Vieille-Poste, Livry-Gargan). Elle entra ensuite en seconde au lycée Lamartine à Paris et y obtint le baccalauréat « Philosophie » en 1959. Institutrice suppléante à partir de la rentrée scolaire de 1959, elle enseigna jusqu’en 1962 à Bondy, à Paris (IIIe arr.), à Pavillons-sous-Bois. Puis elle travailla à Drancy jusqu’à sa retraite en 1997 où elle habitait. Membre du Syndicat national des instituteurs, se prononçant pour le courant « Unité et Action », au début des années 1990, elle passa au SNUIPP et y demeura après sa retraite.

Simone Isabet militait dans le mouvement des Vaillants et des Vaillantes. Responsable du groupe local de Livry-Gargan puis de celui de Drancy, elle participa à l’organisation et à l’encadrement de plusieurs centres de vacances en Dordogne et en Haute-Vienne pendant les congés de Pâques et des grandes vacances. Trésorière fédérale du mouvement, elle fut élue à son conseil et à son bureau national en avril 1961.

Simone Isabet adhéra au Parti communiste français en janvier 1961 à Livry-Gargan Elle participa au stage central organisé pour le PCF pour les instituteurs communistes du 20 août au 5 septembre 1964. Secrétaire de ses cellules à différentes périodes, elle fut trésorière, membre du secrétariat et du comité de ville à Drancy. Conseillère municipale à Drancy de 1965 à 1977, non élue en 1983, elle retrouva l’assemblée communale en cours de mandat de 1986 à 1989.

Simone Isabet quitta le secrétariat de sa cellule, le secrétariat et le bureau de la section communiste en 1986 à la suite de désaccords sur la politique du PCF depuis le milieu des années 1980. Sœur du militant communiste Jacques Isabet, en 2010, elle était toujours membre du PCF.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article89203, notice ISABET Simone, Jacqueline par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 septembre 2010, dernière modification le 20 septembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément