IMBERT Louis

Par Jean Sagnes

Né le 18 janvier 1901 à Villeneuve-lès-Béziers (Hérault), mort le 25 avril 1988 à Béziers (Hérault) ; ouvrier agricole ; militant communiste et syndicaliste CGT de l’Hérault ; résistant ; maire de Villeneuve-lès-Béziers (1959-1977).

Ouvrier agricole dans cette commune, Louis Imbert fut militant communiste et syndicaliste. Secrétaire du syndicat CGT des ouvriers agricoles en 1935-1936, il dirigea à ce titre, du 9 au 16 septembre 1936, une importante grève victorieuse.

Durant l’Occupation, il prit une part active à la Résistance communiste et fut de l’équipe responsable de l’imprimerie clandestine de Tain-l’Ermitage (voir Aversenq Noël*). Pris les armes à la main, il fut arrêté puis déporté.

Louis Imbert fut maire de Villeneuve-lès-Béziers du 22 octobre 1959 au 17 mars 1977. Il abandonna alors sa fonction, mais fut réélu au conseil municipal.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article89003, notice IMBERT Louis par Jean Sagnes, version mise en ligne le 31 août 2010, dernière modification le 31 août 2010.

Par Jean Sagnes

SOURCES : Les Communistes de l’Hérault dans la Résistance, s.d. — Témoignage d’Étienne Fabre à Béziers. — Renseignements fournis par la mairie de Villeneuve-lès-Béziers, 24 novembre 1986. — La Marseillaise du Languedoc, mars 1977.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément