GODARD Marcel [de son vrai nom POLLACK Erwin]

Originaire d’Europe centrale  ; envoyé par l’ICJ en France.

Marcel Godard fut un des collaborateurs de son ami proche Michal Wolf, dirigeant de ICJ, qui s’était installé à Paris avec pour mission d’appuyer les démarches unitaires des JC dans les démocraties occidentales en 1935-1936. En juin 1936, Wolf organisa dans la capitale française une importante réunion de responsables de l’ICJ, principalement destinée à préparer le Congrès mondial de la Jeunesse pour la Paix, prévu pour la fin du mois d’août sous le couvert de la SdN en son Palais genevois, mais en fait voulu et organisé par l’ICJ. Les pièces maîtresses du dispositif étaient pour la France l’étudiant André Hoschiller (futur André Carrel), et le « sous-marin » de l’ICJ Marcel Godard qui dirigeait à Paris le Rassemblement universel pour la Paix et sa revue le Courrier universel de la Jeunesse, une couverture pour tisser des liens avec les jeunes d’autres sensibilités, particulièrement les chrétiens. Wolf l’envoya à Genève aplanir les difficultés avec les représentants de la SdN. Au bord du lac Léman se mêlèrent en effet des centaines de jeunes communistes et chrétiens (mais peu de socialistes, peu de catholiques, et ni Allemands ni Italiens). Un secrétariat mondial pour la paix fut mis en place, dirigé de Paris par une autre « sous-marin » communiste, la Britannique Betty Shields-Collins, dont la tâche essentielle fut de préparer un deuxième Congrès encore plus imposant, en 1938 à New York.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article88644, notice GODARD Marcel [de son vrai nom POLLACK Erwin], version mise en ligne le 7 août 2010, dernière modification le 7 août 2010.

SOURCE : Notes de Marc Giovaninetti.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément