VAN KERCKHOVEN Jean-Baptiste. Pseudonyme à Moscou : VERBIST Jean.

Par José Gotovitch

Né le 28 mai 1900 à Grimbergen (Brabant) ; ajusteur ; militant syndical communiste, ; élève de l’École léniniste internationale.

Né dans une famille ouvrière, Jean Baptiste Van Kerckhoven a terminé l’école primaire à quatorze ans. De 1918 à 1932, il fut ajusteur puis de 1932 à 1935, demeura au chômage. De 1919 à 1923, il fut membre des Jeunes Gardes Socialistes, ensuite du POB jusqu’à son adhésion au PCB en 1925. Ayant adhéré au syndicat socialiste en 1919, il en fut exclu en 1930 par application de la motion Mertens qui interdisait l’accession des communistes à des postes de responsabilité. De 1931 à 1934, il milita dans l’Opposition syndicale révolutionnaire dont il fut membre de l’exécutif jusqu’à la dissolution de celle-ci. Il adhéra ensuite au syndicat chrétien !

Militant de base du PC, il devint secrétaire de cellule en 1931, puis en 1935 entra à la rédaction de la Roode Vaan, hebdomadaire néerlandophone du parti, en même temps qu’il assuma la responsabilité de la région du Brabant flamand.

Dans son autobiographie de 1935, il déclarait s’être construit lui-même avec des livres et le travail pratique du parti. Célibataire, il fut désigné pour l’École léniniste qu’il intégra sous le nom de Jean Verbist de novembre 1935 à août 1936.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article88548, notice VAN KERCKHOVEN Jean-Baptiste. Pseudonyme à Moscou : VERBIST Jean. par José Gotovitch, version mise en ligne le 29 juillet 2010, dernière modification le 17 août 2010.

Par José Gotovitch

SOURCES : RGASPI, 495 193 524.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément