MARRANE Lucienne, Berthe née DUCAUD Lucienne

Par Nathalie Viet-Depaule

Née le 21 mars 1896 à La Suze-sur-Sarthe (Sarthe), morte le 21 mars 1974 à Paris (XIIe arr.)  ; dactylographe  ; secrétaire de la commission féminine de la région parisienne en 1926.

Fille d’un corroyeur, Lucienne Ducaud, qui avait épousé Georges Marrane en 1914 à Paris (XIIIe arr.), militait au Parti communiste. Ayant suivi les cours de l’école de Bobigny (Seine) à la fin de 1924, elle fit partie des candidates femmes que le Bloc ouvrier et paysan présenta, en mai 1925, aux élections municipales. Elle obtint dans le quartier des Grandes-Carrières 1 798 voix sur 20 899 inscrits.

Membre de la commission féminine du comité de la région parisienne du PC, Lucienne Marrane s’insurgea en 1925, au nom des femmes, contre la guerre, fit en 1926-1927 un rapport sur la semaine internationale des femmes et des articles dans l’Aube sociale. Elle était alors dactylographe à l’Humanité. Secrétaire de la commission féminine de la région parisienne en 1926 à la suite de Marie Dubois*, elle fut vivement attaquée par Y. Loyseau* du 8e rayon pour manque de travail. En octobre 1926, la commission de contrôle politique saisie jugea que les accusations n’étaient pas étayées, mais la position politique de Lucienne Marrane était affaiblie.

Elle était secrétaire de cellule dans la XVIIIe arr. en 1934, mais il ne semble pas qu’elle ait eu d’autres responsabilités politiques. Elle épousa en 1938 René Rousseau*, responsable de la FSGT, et se serait occupé, selon le témoignage de sa fille, du Secours populaire.

Elle mourut le 21 mars 1974 à Paris (XIIe arr.).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article88446, notice MARRANE Lucienne, Berthe née DUCAUD Lucienne par Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 18 juillet 2010, dernière modification le 5 octobre 2012.

Par Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : RGASPI, 495 270 7271 et 495 270 6449, dossier Joseph Macedo qui est exclu de la cellule dont elle assure le secrétariat. — Arch. Vassart. – L’Humanité, 22 avril 1925 et 7 juin 1926. — L’Ouvrière, 1er octobre 1925. – L’Aube sociale, 1926-1927. – Témoignage de sa fille Renée Nguyen Manh Ha. – État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément