JACQUEMOND Antoine

Par Jacques Girault

Né le 26 janvier 1885 à Saint-Étienne (Loire), mort le 7 juin 1970 à Villefranche-de-Rouergue (Aveyron) ; professeur ; militant syndicaliste, militant socialiste de l’Aveyron ; résistant ; adjoint au maire de Villefranche-de-Rouergue.

Fils de débitants de boissons-restaurateurs, Antoine Jacquemond fréquenta l’école des Beaux-Arts de Paris de 1904 à 1910 et devint professeur de dessin à Villefranche-de-Rouergue où il se maria en août 1912. Le couple eut deux fils et deux filles.

Jacquemond milita à l’Amicale des professeurs de collège, à la Ligue des droits de l’homme et adhéra au Parti socialiste SFIO en 1925. Militant CGT, secrétaire de l’Union locale CGT à la fin des années 1930, il participa à la grève du 12 février 1934 et fut sanctionné sur le plan administratif. Il reconstitua la section socialiste SFIO locale en 1934, après le départ des « néos » et en assura le secrétariat jusqu’à la guerre. Il devint adjoint au maire de Villefranche-de-Rouergue, de mai 1935 à août 1938. Il ne fut pas réélu lors des élections des 7 et 14 août 1938.

Engagé dans la Résistance en 1942, sous le pseudonyme de « Jarry », Jacquemond devint premier adjoint au maire à la Libération d’octobre 1944 à mai 1945, membre de la commission de l’enseignement et des œuvres sociales. Il ne siégea plus au conseil après les élections générales.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article88198, notice JACQUEMOND Antoine par Jacques Girault, version mise en ligne le 1er juin 2010, dernière modification le 3 juin 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : RGASPI, 517 1 1890. — Arch. mun. Villefranche-de-Rouergue (Luc Tournemire). — Presse socialiste locale. — Notice DBMOF non signée. — Notes d’A. Ancourt.

Version imprimable Signaler un complément