HURBAIN Nicole [née DESPIERRES Nicole, Françoise]

Par Alain Dalançon

Née le 27 juin 1935 à Amiens (Somme) ; professeure ; militante du SNET puis du SNES, secrétaire adjointe de la section académique de Lille (1968-1978), secrétaire nationale (1971-1983).

Nicole Hurbain et son mari entourant Matton lors d’une réunion syndicale.
Nicole Hurbain et son mari entourant Matton lors d’une réunion syndicale.

Fille et petite fille d’instituteurs laïques, membres du Syndicat national des instituteurs, Nicole Despierres commença ses études secondaires au lycée de jeunes filles d’Amiens, puis fut élève-maîtresse durant deux années à l’École normale d’institutrices d’Amiens et obtint le baccalauréat mathématiques élémentaires à l’EN de Douai (Nord). Elle entra ensuite en classe préparatoire au lycée Faidherbe de Lille afin de préparer le concours de l’École normale supérieure de l’enseignement technique qu’elle intégra en 1956. Munie du certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement technique de sciences physiques à l’issue de ses trois années de scolarité à l’ENSET de Cachan, Nicole Despierres épousa à l’église le 6 mai 1959 à Lille Claude Hurbain et fut nommée à la rentrée suivante professeure certifiée au lycée technique de garçons Turgot de Roubaix où elle demeura jusqu’en 1970. Elle enseigna ensuite au lycée Faidherbe de Lille jusqu’à sa prise de retraite en 1995.

Syndiquée au Syndicat national de l’enseignement technique dès l’ENSET, Nicole Hurbain fut d’abord trésorière puis, à partir de 1965, secrétaire de la section d’établissement (S1) du lycée Turgot de Roubaix et membre de la commission administrative de la section régionale au titre du courant « Union pour une action syndicale efficace », où elle militait notamment au côté de Théodore Haddad. Après la fusion du SNES et du SNET de 1966, elle resta secrétaire de son S1 et siégea à la CA académique du nouveau Syndicat national des enseignements de second degré au titre de la liste d’Union et devint secrétaire académique adjointe de 1968 à 1978 aux côtés de Cyprien Bocquet et André Dubus. Elle siégeait également à la CA départementale de la Fédération de l’Éducation nationale.

Nicole Hurbain fut élue membre suppléante de la CA nationale du SNES sur la liste « Unité et Action » en 1971 puis titulaire en 1973 et y demeura jusqu’en 1983. Étienne Camy-Peyret, devenu secrétaire général en 1971, appela à la direction nationale (S) cette militante de l’ancien SNET, non-communiste et membre du Parti Socialiste de 1975 à 1982 engagée à Démocratie et Université aux côtés de Jean Petite et Luc Bouret. Elle entra au secrétariat national du SNES en 1971 et devint membre suppléante du bureau national en 1975. Elle siégea en outre à la CA nationale de la FEN.

Nicole Hurbain travailla dans la direction exécutive du SNES au secteur corporatif animé par André Dellinger et s’occupa de nombreux dossiers : affaires sociales et familiales dont elle animait le groupe de travail permanent de 1971 à 1975, enseignements techniques supérieurs, suivi des affaires personnelles…. Elle était en même temps élue commissaire paritaire nationale des certifiés de 1972 à 1982, chargée des disciplines artistiques, des disciplines techniques et des sciences naturelles et physiques. En 1983, elle quitta le secrétariat national en même temps que Dellinger et Françoise Regnaut mais continua à apporter sa contribution au travail du S4 jusqu’en 1997, date à laquelle son mari, devenu secrétaire national en 1983, prit sa retraite professionnelle et syndicale.

Plutôt discrète dans les débats, Nicole Hurbain exécuta un énorme de travail peu gratifiant mais très efficace de défense des intérêts des catégories dont elle était chargée et démêla avec dévouement d’innombrables dossiers individuels d’enseignant(e)s souvent délicats.

Toujours fidèle au SNES et à Unité et Action, elle vivait avec son mari depuis leur retraite, le plus souvent à Biot dans les Alpes-Maritimes.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article88184, notice HURBAIN Nicole [née DESPIERRES Nicole, Françoise] par Alain Dalançon, version mise en ligne le 30 mai 2010, dernière modification le 31 décembre 2018.

Par Alain Dalançon

Nicole Hurbain et son mari entourant Matton lors d’une réunion syndicale.
Nicole Hurbain et son mari entourant Matton lors d’une réunion syndicale.

SOURCES : Arch. IRHSES (SNET, SNES : nombreux dossiers CAP, CA, BN, congrès ; L’Université syndicaliste. — Arch. S3 de Lille (CAMT de Roubaix). — Renseignements fournis par l’intéressée. — Témoignages oraux.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément