HARDY Michel, Léon, Lucien

Par Jacques Girault

Né le 19 juin 1926 à Bréhol (Manche), mort le 14 juillet 1999 à Dinard (Ille-et-Vilaine) ; professeur d’éducation physique ; militant communiste en Ille-et-Vilaine.

Fils d’un forgeron-maréchal-ferrant, Michel Hardy, bachelier, devint instituteur. Il prépara la première partie du professorat d’éducation physique au Centre régional d’éducation physique et sportive de Dinard puis entra à l’École normale supérieure d’éducation physique en 1946. Il fut nommé professeur au CREPS de Dinard et y accomplit toute sa carrière. Membre du Syndicat national d’éducation physique depuis 1946, militant de la FEN-CGT, il participait aux activités de la Fédération sportive gymnique du travail. Il effectua son service militaire comme sous-lieutenant dans une unité du Génie.

Hardy se maria en septembre 1954 à Croix-de-Vie (Vendée) avec une institutrice, fille d’un cheminot. Le couple eut deux enfants et divorça. Secrétaire adjoint du comité de Dinard de l’association de parents d’élèves, il militait aussi dans l’amicale laïque. En juillet 1965, il se remaria à Brest (Finistère).

Hardy adhéra au Parti communiste français en octobre 1951 à Joinville (Val-de-Marne) au retour du festival de la jeunesse de Berlin en 1951. Militant à Dinard, il fut à partir de 1953 membre du secrétariat de la section communiste de Dinard. Il entra au comité de la fédération communiste d’Ille-et-Vilaine en 1953 et y demeura jusqu’à la conférence fédérale de 1966. Il participa au stage organisé par la PCF pour les enseignants d’éducation physique.
Hardy, proposé pour être candidat au Conseil général à Dinard, vit sa candidature non ratifiée. Il fut candidat au Conseil général en 1976.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article88058, notice HARDY Michel, Léon, Lucien par Jacques Girault, version mise en ligne le 16 mai 2010, dernière modification le 16 mai 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. mun. Dinard (Max Bontems). — Archives du comité national du PCF. 

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément