HILSUM Marcelle [née GRANDJUX Agathe, Marie, Marcelle]

Par Claude Willard

Née le 28 juillet 1885 à Maisons-Laffitte (Seine-et-Oise), morte le 4 octobre 1980 à Paris (VIe arr.) ; dirigeante des éditions « Hier et Aujourd’hui » ; militante communiste ; résistante.

Fille d’un médecin militaire et nièce du curé de l’Église Saint-Paul (IVe arr.), Marcelle Grandjux fut, comme sa sœur jumelle Germaine, élève externe d’un couvent, puis artiste peintre, travaillant dans l’atelier d’André Lhote. Elle fit, pendant la guerre, la connaissance de René Hilsum, qu’elle épousa le 8 décembre 1921 à Paris (XVIe arr.). Elle travailla après son mariage à la librairie-maison d’édition « Au sans Pareil ». Elle fréquenta l’Association des Écrivains et Artistes Révolutionnaires (AEAR) et adhéra au PCF en 1934. Avec G. Sadoul, elle dirigea Mon Camarade, journal publié par la Fédération des enfants ouvriers et paysans.

« Elle participa activement à la Résistance dans les rangs du Parti communiste clandestin. Elle était notamment chargée d’assurer la liaison entre la Direction du Parti et les militants emprisonnés et de contribuer à la préparation des évasions » (L’Humanité, 6 octobre 1980). De 1945 à 1950, elle dirigea les éditions « Hier et Aujourd’hui ». Puis, jusqu’en 1953, elle travailla comme collaboratrice du comité central du PCF, à la Section idéologique, plus spécialement chargée des cours pour l’École centrale. Elle s’occupa ensuite, jusqu’à la Révolution culturelle, des Amitié Franco-chinoises. En même temps, elle déploya une activité militante dans le VIe arr. : trésorière, puis présidente de la commission de contrôle de la section.

De son mariage naquirent deux fils : Gérard, né le 12 mai 1923 à Paris (XVIe arr.), attaché en février 1946 au cabinet de Lecœur, sous-secrétaire d’État au charbon, et, par la suite, avocat ; François, né le 26 janvier 1929 à Paris (XVIe arr.), chaudronnier, secrétaire national de la Jeunesse communiste en 1967, membre du comité central depuis cette date, premier secrétaire de la Fédération des Yvelines, directeur adjoint de l’Humanité et rédacteur en chef de l’Humanité-Dimanche.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article87511, notice HILSUM Marcelle [née GRANDJUX Agathe, Marie, Marcelle] par Claude Willard, version mise en ligne le 15 avril 2010, dernière modification le 13 février 2011.

Par Claude Willard

SOURCES : RGASPI, 495 270 2012, autobiographie, 01/09/1936. — Archives Jean Maitron, fiche René Hilsum. — D. Buffin et D. Gerbaud, Les Communistes, Paris, A. Michel, 1981, p. 168 (plusieurs inexactitudes). — Compte rendu d’un entretien entre Nicole Racine et René Hilsum, 16 décembre 1977, 4 p. — René Hilsum : Du dadaïsme aux éditions du PCF, entretien avec Claude Willard, dans les Cahiers d’histoire de l’Institut de recherches marxistes, n° 12 (1983), pp. 89-108. — Pascal Fouché, Au Sans Pareil, Bibliothèque de Littérature contemporaine de l’Université de Paris VII, 1983. — État civil.

Version imprimable Signaler un complément