HÉLIE Bernard

Par Jacques Girault

Instituteur dans le Calvados ; militant syndicaliste SNI.

Originaire de la Manche, Bernard Hélie, musicien, admirateur de Jaurès, instituteur dans le canton de Vire, secrétaire de la sous-section du Syndicat national des instituteurs, fut élu au conseil syndical de la section départementale du SNI en 1947. Dans sa sous-section, 23 syndiqués sur 26 se prononcèrent pour le maintien dans la CGT en 1948. Il fut réélu au conseil syndical en 1950 avec trois autres « ex-cégétistes ». Il conserva la responsabilité des commissions de l’éducation physique et des relations internationales. Après la victoire d’une liste minoritaire renouvelée en 1959-1960, il accepta de devenir pour quelques mois le nouveau secrétaire général de la section.

Lors de la réunion pédagogique consacrée à « L’enseignement des sciences à l’école primaire pour les 11 à 14 ans », avant le congrès national du Syndicat national des instituteurs, le 15 juillet 1958, Hélie intervint sur la télévision scolaire. Deux ans plus tard, délégué au congrès national du SNI à Strasbourg, lors de la discussion du rapport moral, le 5 juillet 1960, il intervint sur des aspects corporatifs de l’action syndicale.

Hélie prit sa retraite à Carpentras (Vaucluse).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article87463, notice HÉLIE Bernard par Jacques Girault, version mise en ligne le 11 avril 2010, dernière modification le 20 juillet 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale. — Notes de Guy Julienne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément