BERNARD Jean-Pierre, Constant

Par Christian Henrisey, Claude Pennetier

Né le 25 mai 1931 à Paris (VIIIe arr.) ; employé dessinateur des télécommunications ; tué par la police à Charonne le 8 février 1962.

Jean-Pierre Bernard
Jean-Pierre Bernard

Fils de Constant Bernard, modeleur mécanicien et d’Andrée Mahé, sans profession, époux domiciliés à Asnières (Seine), Jean-Pierre Bernard était dessinateur à la Direction des Télécom à Paris. Époux de Marie, Yvonne, Victorine Etesse, père de trois petits enfants, domicilié 33 rue Paul Baruel, Paris XVe arr., il était membre de la commission exécutive du syndicat CGT des télécommunications de la Seine. Jean-Pierre Bernard représentait depuis des années sa catégorie aux Commissions Administratives Paritaires.

Militant communiste, il fut tué par la police à Paris, métro Charonne, lors de la manifestation du 8 février 1962. Il y eut 9 morts : Fanny Dewerpe, Daniel Féry, Anne-Claude Godeau, Édouard Lemarchand, Suzanne Marotorell, Hypollite Pina, Maurice Pochard, Raymond Wintgens.
Il mourut Décédé le 8 février 1962 à 21 heures, 184 rue du Faubourg Saint Antoine (hôpital Saint Antoine),
Il fut inhumé au cimetière du Père Lachaise le 13 février 1962.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article87207, notice BERNARD Jean-Pierre, Constant par Christian Henrisey, Claude Pennetier, version mise en ligne le 2 avril 2010, dernière modification le 6 janvier 2019.

Par Christian Henrisey, Claude Pennetier

Jean-Pierre Bernard
Jean-Pierre Bernard

SOURCES : Documentation du syndicat CGT des télécommunications. — Archives de Paris, EC du 12e arrondissement, acte de décès n° 469 du 9 février 1962, à 12 heures 45.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément