VIALLET Émile

Par Maurice Moissonnier

Né le 12 avril 1852 à Lyon (Rhône) ; fondeur à Lyon ; militant anarchiste.

Domicilié 60, cours Suchet à Lyon, Viallet fut arrêté le 19 novembre 1882 avec vingt-cinq de ses compagnons de la Fédération révolutionnaire, à la suite des violentes manifestations des mineurs de Montceau-les-Mines, d’août 1882, et des attentats à la bombe perpétrés à Lyon en octobre 1882.

Impliqué dans le procès, dit « Procès des 66 », qui s’ouvrit à Lyon, devant le tribunal correctionnel, le 8 janvier 1883, il fut classé dans la deuxième catégorie des prévenus (Voir Bordat Toussaint). Il fut condamné, le 19 janvier 1883, à six mois de prison, 50 f d’amende et cinq ans de privation des droits civils. Il fut libéré le 19 juillet 1883.

Il était marié et père de famille.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article86364, notice VIALLET Émile par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 26 janvier 2019.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, 4 M 3. — M. Massard, Histoire du Mouvement anarchiste à Lyon, 1880-1894, DES, Lyon, 1954. — Le Procès des Anarchistes devant la police correctionnelle et la cour d’appel de Lyon, Lyon, 1883.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément