SÉNÉCHAL Adolphe

Né le 30 janvier 1845 à Paris ; cheminot ; communard.

Enfant trouvé ; célibataire ; journalier, Adolphe Sénéchal avoua avoir été condamné, avant 1870, à vingt jours de prison pour résistance à la force publique. Il était engagé volontaire dans la 6e batterie d’artillerie pour la durée de la guerre. Pendant le 1er Siège, il avait assisté aux affaires de Champigny, Villejuif, du Bourget et de Montretout. Licencié le 17 mars 1871, il se serait remis à travailler au chemin de fer de l’Ouest. Congédié au début d’avril, il fut incorporé, le 15, dans la 18e batterie en formation à Montmartre. Il se fit une entorse au pied droit, le 17 mai, et fut soigné à l’ambulance de la rue Brochant (XVIIe arr.). Fait prisonnier le 23 mai, il fut condamné, le 5 mars 1872, par le 8e conseil de guerre, à un an de prison.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article8632, notice SÉNÉCHAL Adolphe, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/751.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément