PERNELET Victor, Alfred

Par Didier Bigorgne, Henri Manceau

Né et mort à Bourg-Fidèle (Ardennes) : 27 janvier 1850-21 décembre 1922 ; ouvrier métallurgiste, puis gérant de société coopérative ; syndicaliste, coopérateur, militant socialiste et libre penseur ; maire de Bourg-Fidèle (1912-1919).

Fils d’un manouvrier et d’une mère au foyer, Victor Pernelet exerçait le métier de mouleur quand il épousa Marie Louise Ursulle Hubert, sans profession, le 8 février 1873 à Bourg -Fidèle. De cette union naquirent deux fils nés respectivement en 1874 et en 1879.

Victor Pernelet fut un militant de la première heure à la Fédération des Travailleurs socialistes des Ardennes . En 1887, il créa le syndicat des ouvriers en métallurgie de Bourg-Fidèle qui regroupait soixante-dix adhérents. Il en devint le secrétaire, fonction qu’il occupa jusqu’en 1891.

Dès le 8 mai 1887, Victor Pernelet appuya la proposition faite par Hardy, de Nouzon, d’aider à la naissance d’un journal ouvrier départemental. Soucieux de la diffusion, il proposa l’envoi des deux premiers numéros à distribuer gratuitement dans les cabarets du département, à la manière de ce qui se faisait à la veille de la Révolution de 1848. Du 2 au 8 octobre 1887, il fut délégué au congrès national de la FTSF qui se tint à Charleville.

Le 21 juillet 1901, Victor Pernelet fut candidat à l’élection pour le Conseil d’arrondissement dans le canton de Rocroi : il obtint 520 voix sur 2887 inscrits et 2055 votants. Avec l’unité socialiste en 1905, il adhéra à la Fédération socialiste SFIO des Ardennes. Il était alors gérant de la société coopérative de consommation Le Progrès social de Bourg-Fidèle qui comptait cinquante sociétaires, secrétaire du cercle d’études sociales Le Rappel, et président de la société de Libre Pensée rocroyenne.

Victor Pernelet fut de nouveau candidat, à deux reprises, avec l’étiquette SFIO, aux élections pour le Conseil d’arrondissement dans le canton de Rocroi. Le 28 juillet 1907, il recueillit 550 voix sur 2785 inscrits et 2148 votants. Le 3 août 1913, il obtint 605 voix sur 2800 inscrits et 2027 votants.

Aux élections municipales de mai 1912, Victor Pernelet conduisit la liste socialiste SFIO à la victoire à Bourg-Fidèle. Il devint maire et le demeura jusqu’au 30 novembre 1919. Il ne sollicita pas un nouveau mandat, son premier adjoint Vital Jeannesson* lui succèda au poste de maire.

Victor Pernelet était toujours secrétaire de la section socialiste de Bourg-Fidèle lorsqu’il mourut.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article84234, notice PERNELET Victor, Alfred par Didier Bigorgne, Henri Manceau, version mise en ligne le 21 février 2016, dernière modification le 4 mars 2016.

Par Didier Bigorgne, Henri Manceau

Sources : Arch. Nat. F7/13599.— Arch. Fédération des Travailleurs socialistes des Ardennes (médiathèque de Charleville-Mézières).— Le Socialiste Ardennais,1901 à 1919.— Presse locale.— Renseignements fournis par la mairie de Bourg-Fidèle.

Version imprimable Signaler un complément