SABATIER Jean

Mort en décembre 1944 à Montluçon (Allier) ; cheminot ; militant syndicaliste ; militant syndicaliste.

Syndicaliste unitaire de Montluçon (Allier), Jean Sabatier, candidat aux élections prud’homales de novembre 1932, battit le militant CGT Duplaix, « victoire triomphale » saluée par l’Émancipateur, hebdomadaire communiste du Centre. Un nommé Sabatier - le même ? - ajusteur, fut candidat sur la liste du Bloc ouvrier et paysan aux élections municipales de mai 1935 à Montluçon.
Arrêté au cours de la Seconde Guerre mondiale par la police de Vichy pour son action communiste, Jean Sabatier fut interné au camp de Nexon (Haute-Vienne) puis déplacé du dépôt de Montluçon à celui de Châteauroux (Indre) de 1943 à 1944.
Dès la Libération, Jean Sabatier reprit ses fonctions de secrétaire général des cheminots de Montluçon mais mourut dans cette ville.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article8420, notice SABATIER Jean, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 13 mai 2012.

SOURCES : L’Émancipateur, 26 novembre 1932. — L’Émancipateur de l’Indre, 6 janvier 1945.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément