NÉGRO Maxime Bernard

Ouvrier mécanicien, Maxime Bernard Négro épousa Paule Mink à Lyon en 1881 et lui donna ainsi la nationalité française. Délégué d’organisations syndicales de Saint-Raphaël, de Beaucaire, d’Arles et d’Albi au congrès de Saint-Étienne, septembre 1882, Négro opta pour les « possibilistes », et représenta les bronziers de Paris au congrès de la FTSF tenu dans la capitale en 1883.
Il est parfois qualifié de compagnon anarchiste.
Maxime Bernard Négro fut le père de Maxime Négro (voir ce nom), futur maire de Sainte-Geneviève-des-Bois.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article83832, notice NÉGRO Maxime Bernard, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 15 novembre 2016.

SOURCE : Notes de Pierre Nourissier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément