ROULAUD Gaston [ROULAUD Albert dit Gaston]

Par Claude Pennetier, Jean-Jacques Péru

Né le 3 avril 1889 à Périgueux (Dordogne), mort le 14 mars 1959 à Drancy (Seine, Seine-Saint-Denis) ; cheminot révoqué, ouvrier métallurgiste puis comptable ; militant communiste ; maire de Drancy.

Gaston Roulaud était le fils d’un reporteur lithographe de Périgueux renvoyé pour refus de payer les Assurances sociales et qui fabriquait depuis des pantoufles à domicile, et d’une mère tailleuse. Il était aussi le frère d’André Roulaud*. Il avait fait trois années d’école professionnelle à Périgueux et dut cesser la préparation des Arts et Métiers en raison de la situation financière familiale. Pendant son service militaire en 1910 il fut sanctionné pour son refus de prendre parti contre les cheminots en grève.
Gaston Roulaud épousa le 26 avril 1913 une employée (qui devint communiste) au service des études à la Société Rateau de La Courneuve, dont le père, cheminot, fut un militant syndicaliste actif avant 1918.
Il avait adhéré au Parti socialiste le 1er avril 1905 et fut cheminot de 1912 à 1920 à la Compagnie des chemins de fer d’Orléans où, syndiqué depuis 1905, il participa à des mouvements de grève : grève des cheminots de Tours en 1918 et grandes grèves de 1920 à la suite desquelles il fut révoqué. Il adhéra au Parti communiste après le congrès de Tours avec le parrainage de Paul Bouthonnier*. Après avoir été quelques mois tourneur dans un garage de Périgueux, il gagna en 1921 la Normandie et devint à Harfleur ouvrier métallurgiste chez Schneider où il fut en 1922 secrétaire du comité de grève du Havre et d’Harfleur et de nouveau licencié. Il vint ensuite se fixer à Drancy où il fut successivement tourneur, facteur saxophoniste, comptable au Bourget puis chez Rateau à La Courneuve où il anima la section CGTU. Bon orateur, il devint le meilleur propagandiste drancéen du Parti communiste.
Gaston Roulaud figura sur liste du BOP conduite par Paul Vaillant-Couturier* aux élections législatives de 1924 dans la 4e circonscription de la Seine. Tête de liste aux élections municipales de mai 1925 et de mai 1929, Gaston Roulaud entra au conseil municipal le 11 mars 1934 à la faveur d’élections partielles. Il fut réélu le 5 mai 1935 sur la liste de Jean-Louis Berrar* et fut quelques jours plus tard désigné comme premier adjoint mais son élection fut annulée le 19 juin suivant.
À la Libération, Gaston Roulaud présida, au nom du Front national, le conseil municipal provisoire de Drancy et siégea en tant que maire à l’issue des scrutins de 1945, 1947 et 1953 jusqu’à sa mort.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article8313, notice ROULAUD Gaston [ROULAUD Albert dit Gaston] par Claude Pennetier, Jean-Jacques Péru, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 15 février 2012.

Par Claude Pennetier, Jean-Jacques Péru

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; vers. 10451/76/1 et 10441/64/2. — l’Humanité, avril 1924. — Arch. Com. Drancy. —. Archives Komintern, RGASPI, Moscou 495 270 4947 : autobiographie du 7 juin 1933.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément