HOVELACQUE Abel, Alexandre

Par Justinien Raymond

Né et mort à Paris (14 novembre 1843-22 février 1896) ; homme de lettres ; conseiller municipal socialiste de Paris et député de la Seine.

Abel Hovelacque s’intégra au mouvement socialiste au moment où sa carrière politique allait s’achever. Conseiller municipal, élu du XIIIe arr., il appartenait aux républicains autonomistes, groupe d’avant-garde, de tendances diverses. En novembre 1887, il était président du Conseil municipal de Paris et, comme la majorité de cette assemblée, hostile à Jules Ferry, candidat à la présidence de la République. Il siégea en permanence avec le bureau du conseil et donna asile, à l’Hôtel de Ville, dans une salle voisine, aux délégués du CRC qui menaient le combat contre Ferry.

Il fut, en 1881, l’un des fondateurs de la « Ligue de l’intérêt public - Société protectrice des citoyens contre les abus » créée à l’initiative du docteur Edmond Goupil.

Le 20 août 1893, au premier tour, Hovelacque fut élu député socialiste de la 1re circonscription du XIIIe arr. de Paris (quartiers de la Salpêtrière et de Croulebarbe), par 3 046 voix sur 7 772 inscrits et 5 005 suffrages exprimés. Le 23 octobre 1894, il abandonna ce mandat.

Une rue de Paris XIIIe arr. porte son nom.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article81543, notice HOVELACQUE Abel, Alexandre par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 9 mars 2019.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Nat. C 5342, dossiers électoraux. — Arch. Ass. Nat., dossier biographique presque vide (aucun renseignement sur l’homme). — M. Dommanget, Un grand socialiste. Édouard Vaillant, Paris 1956, p. 91. — Notes biographiques..., op. cit., Bibl. Nat. : 4° Ln 25/667 (1-2).

Version imprimable Signaler un complément