RISPINCELLE Daniel

Par Jean-Pierre Bonnet

Né le 29 avril 1923 à Paris (XIVe arr.) ; commis puis chef de bureau de gare ; membre du conseil national de la Fédération CGT des cheminots (1956-1958, 1970-1973).

Commis à Juvisy et à Paris-Austerlitz avant d’être promu chef de bureau de gare à Rungis vers 1970, Daniel Rispincelle fut un militant CGT très présent dans la vie syndicale de terrain, tout en exerçant pendant une vingtaine d’années des responsabilités à divers niveaux. Dès le début des années 1950, il participa à la direction de l’Union Sud-Ouest et entra à ce titre au conseil national de la Fédération CGT des cheminots en 1956. De 1958 à 1968, il était secrétaire de la Section technique nationale Exploitation, qu’il représentait au bureau de la Fédération, puis à la commission administrative. Il fut également élu au comité mixte du Mouvement en août 1959 et y resta jusqu’en 1961.
Après son accession à la maîtrise vers 1970, Daniel Rispincelle participa au collectif de direction de l’Union fédérale des cadres qu’il représenta au conseil national de la Fédération. Il était à la même époque délégué indiciel suppléant pour les agents de maîtrise du secteur de Paris-Sud-Ouest.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article8139, notice RISPINCELLE Daniel par Jean-Pierre Bonnet, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 17 avril 2012.

Par Jean-Pierre Bonnet

SOURCES : Arch. PPo, SNCF S25. — Arch. Fédération CGT des cheminots. — La Tribune des cheminots. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Notes de Marie-Louise Goergen, de Georges Ribeill et de Pierre Vincent.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément