GAULE Claude

Né vers 1854, mort en mai 1917 à Paris ; compositeur ; syndicaliste CGT du Livre ; militant socialiste.

Cl. Gaule exerça les fonctions de trésorier de la fédération du Livre de janvier 1888 à sa mort à Paris en mai 1917. Il fut enterré à Dourdan (Seine-et-Oise) le 6 mai.

Gaule, qui avait travaillé en Suisse romande, fut délégué en 1883 au congrès du Livre qui se tint à Bourges. Depuis 1885 il appartenait au Comité central. Il fut délégué au VIe congrès national des chambres syndicales, groupes corporatifs, fédérations de métiers, unions et Bourses du Travail tenu à Nantes, en septembre 1894. Il y représentait le syndicat des relieurs-doreurs de Paris et la fédération des travailleurs du Livre.

Le 8 janvier 1911 lors du dépouillement du scrutin, il fut élu ou réélu, au titre de la majorité et dans le collège des compositeurs, membre du comité central de la Fédération française des travailleurs du Livre (FFTL).

Gaule était membre du Parti socialiste. Voir Keufer.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article80681, notice GAULE Claude , version mise en ligne le 28 mars 2015, dernière modification le 19 novembre 2016.

SOURCES : Comptes rendus des congrès. — Chauvet, Les Ouvriers du Livre et du Journal, Paris, 1971. — Le Réveil typographique, organe d’action syndicaliste révolutionnaire, février-mars 1911 (BNF, Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément