GACON Claudia, dite Cordiet [Dictionnaire des anarchistes]

Par Maurice Moissonnier

Née à Lyon (4e arr.) le 23 février 1877 ; morte à Lyon (Croix-Rousse) le 23 décembre 1898 ; domestique ; militante anarchiste.

De santé fragile, Claudia Gacon fut d’abord recueillie par la veuve Revel, une militante anarchiste chez qui elle travailla dès l’âge de quatorze ans.

Vers 1897, elle fit la connaissance de Lucien Weill* (dit Dhorr), ami de Sébastien Faure. Elle en devint la maîtresse.

Dans une lettre au préfet du Rhône, tout en affirmant « ses idées avancées », elle désapprouva « la propagande par le fait, qui, du reste, [ne] fait que nuire au parti libertaire » (23 septembre 1897).

À ses obsèques, le 24 décembre 1898, il y eut peu d’anarchistes.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article80512, notice GACON Claudia, dite Cordiet [Dictionnaire des anarchistes] par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 4 avril 2018.

Par Maurice Moissonnier

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, 4 M 22.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément