REVERDY Marcel

Par Louis Botella et Marie-Louise Goergen

Mécanicien de route puis chef mécanicien ; militant de la CGT puis de FO ; secrétaire adjoint de la section Ouest de l’Union nationale des cadres de la Fédération FO des cheminots.

Mécanicien au dépôt de Paris-Batignolles, Marcel Reverdy accéda au bureau exécutif de la Fédération légale en octobre 1940. Il représenta la Fédération CGT des cheminots au sein de la commission provisoire d’organisation prévue par la loi du 24 février 1943 instituant la Charte des cheminots. Il intervint lors du congrès fédéral qui eut lieu les 3 et 4 février 1944 à la Mutualité à Paris.
Il fut, par la suite, muté comme chef mécanicien ou promu à ce grade au dépôt de Rennes (Ille-et-Vilaine). Au printemps de 1947, À toute vapeur, organe mensuel des groupes socialistes des cheminots de France et de l’Union française, liés au Parti socialiste SFIO, le présenta comme l’un des dirigeants de la Fédération d’Ille-et-Vilaine des groupes socialistes d’entreprise et le responsable du groupe des cheminots de Rennes.
Il quitta la CGT pour prendre part à la création de Force ouvrière dans son secteur.
Au début de 1948, il fut membre du bureau du secteur de Rennes de la Fédération FO des cheminots. L’année suivante, il devint secrétaire adjoint de la section régionale de l’Ouest de l’Union nationale des cadres (UNC). Il prit part aux congrès de l’UNC en 1950 et en 1952 ainsi qu’à ceux de l’Union Ouest et de la Fédération.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article8031, notice REVERDY Marcel par Louis Botella et Marie-Louise Goergen, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 28 janvier 2012.

Par Louis Botella et Marie-Louise Goergen

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Comptes rendus des congrès de la Fédération CGT des cheminots. — Le Rail syndicaliste, 1949-1954. — À toute vapeur, organe mensuel des groupes socialistes de cheminots de France et de l’Union française, avril-mai 1947 (transmis par Maurice Beaulaton). — Notes de Georges Ribeill.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément