REVERCHON

Ouvrier mécanicien au chemin du fer du Nord ; fit aboutir des revendications relatives à la diminution de la journée de travail en 1848.

Ouvrier mécanicien des anciens ateliers de construction de Chaillot, Reverchon était, en 1848, attaché, à Paris, au chemin du fer du Nord. En intervenant auprès de ses camarades pour qu’ils rentrent dans leurs ateliers et « reprennent sans retard leurs travaux habituels », il fit aboutir leur action relativement à la réduction de la journée de travail, leur proposant de se conformer aux concessions déjà obtenues de divers constructeurs mécaniciens qui fixaient la journée à 10 heures. Cela revenait à subordonner le retour au travail à la condition que la journée fût réduite à 10 heures de façon générale. Le lendemain, 2 mars, le décret sur les heures de travail légalisait la réduction de la journée.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article8028, notice REVERCHON, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

SOURCE : Arch. Nat., BB 30/299, P. 469.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément