RENEVIER Jean, Lucien

Né le 14 janvier 1831, à Pellier, commune de Charcier (Jura) ; journalier au chemin de fer de Lyon ; condamné après la Commune de Paris ; réfugié en Suisse.

Jean Renevier demeurait 19, rue Erard, à Paris, XIIe arrondissement. Il était journalier au chemin de fer de Lyon ; marié, et père d’un enfant.
Il fut garde au 73e bataillon pendant le Siège, sergent dans le même bataillon sous la Commune. Le 16e conseil de guerre le condamna par contumace, le 24 octobre 1872, à vingt ans de travaux forcés et 5 000 F d’amende. Il n’avait subi auparavant aucune condamnation.
Était-il affilié à l’Internationale ? À cette question les auteurs du rapport ont répondu par un point d’interrogation.
Il vécut réfugié en Suisse et habita Genève du 1er septembre 1872 au 1er août 1876. En 1878, il travaillait comme ouvrier scieur à Nyon. Il fut gracié le 29 mai 1879.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article8011, notice RENEVIER Jean, Lucien, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 15 janvier 2012.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/864, n° 6587. — Arch. Min. Guerre, 16e conseil, n° 675. — Arch. PPo., listes de contumaces et listes d’exilés.

Version imprimable Signaler un complément