DAVAGNIER (ou DAVAGNET ?)

Il assista comme délégué aux séances du congrès ouvrier de France qui se tint à Paris du 2 au 10 octobre 1876. Il représentait la chambre syndicale parisienne des ouvriers en cuirs et peaux. Il intervint le 9 octobre à propos des « Caisses de retraite, d’assurance et des invalides du travail ».
Il critiqua la situation dans laquelle se trouvaient les ouvriers incapables d’économiser faute de salaires suffisants, les sociétés charitables n’étant que des palliatifs insuffisants. Il recommanda la création de chambres syndicales ayant pour but d’éviter les grèves, d’adoucir le chômage, d’instituer des caisses de retraites et des associations coopératives pour l’affranchissement du travail.
Voir Amiard, Chevrel.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article79667, notice DAVAGNIER (ou DAVAGNET ?) , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément