CLER Henri, dit Biffin

Né à Paris (XIe arr.) le 27 septembre 1862 ; mort à l’hôpital Saint-Antoine (Paris) à la suite de coups portés par des agents au cours d’une manifestation de grévistes ; enterré le 26 juin 1910 ; marié ; ouvrier ébéniste ; anarchiste ; gérant du journal Le Pot à colle.

Sous l’étiquette anarchiste abstentionniste, Cler fut candidat aux élections législatives du XIe arr. de Paris qui eurent lieu en septembre 1889 ; il n’eut aucun suffrage. Il fut arrêté en 1894 pour affiliation à une association de malfaiteurs en application des lois « scélérates » votées en décembre 1893. Relâché le 8 mai 1894, il fut de nouveau arrêté le 2 juillet ; il obtint un non-lieu le 14 juin 1895. Pour coups et blessures, la dixième chambre correctionnelle le condamna le 28 juillet 1897 à quinze jours de prison et à trois cents francs d’amende, peine qu’il accomplit à la prison de Sainte-Pélagie.
Il fut gérant du Pot à colle, organe des ouvriers de l’ameublement et du meuble sculpté, bimensuel, qui avait déjà paru en 1891-1892 (19 numéros) ; la deuxième série compta 9 numéros : 30 juillet-19 novembre 1898.
Le 25 octobre 1899, il était condamné par la neuvième chambre correctionnelle de la Seine à trois mois de prison par défaut pour injures et diffamation envers un patron ébéniste, jugement confirmé le 7 mars 1900.
C’est au cours des bagarres qui opposèrent, le 13 juin 1910, les ouvriers ébénistes du faubourg Saint-Antoine à la police que Cler fut grièvement blessé, puis succomba. Ses obsèques au cimetière de Pantin, marquées par des charges de police, réunirent plusieurs dizaines de milliers de personnes. Jouhaux, Yvelot, Griffuelhes y participèrent.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article79160, notice CLER Henri, dit Biffin , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.