CATHALA Élie

Né en 1867 ; employé de brasserie, puis fabricant de limonade ; militant socialiste de l’Hérault.

Élie Cathala
Élie Cathala

Élie Cathala, militant socialiste de Béziers (Hérault), fut longtemps le secrétaire du groupe du POF de cette ville et il le représenta aux congrès nationaux de Marseille (1892), d’Ivry (1900) et au congrès socialiste de Paris, salle Wagram (1900). Il était, depuis 1891, le correspondant du Socialiste. Il fut le fondateur et le gérant de L’Émancipation, organe officiel de la fédération socialiste de l’Hérault (20 juillet-1er septembre 1895). Le 1er août 1897, il avait été nommé secrétaire de la fédération départementale du POF, mais il quitta ce dernier lors de l’affaire Millerand. Après l’unité, il fut délégué au conseil national de la SFIO. Il fonda à Béziers un hebdomadaire socialiste, L’Émancipation. Il représenta la fédération de l’Hérault aux congrès nationaux de Chalon-sur-Saône (1905) et de Limoges (1906). Il fut l’initiateur à Maraussan d’une des premières coopératives de production et de vente du vin « Les Vignerons libres ». Candidat à une élection législative complémentaire dans la 1re circonscription de Montpellier, en 1893, Cathala recueillit 4 799 voix et, au deuxième tour du scrutin, 7 658 voix contre 9 076 à l’élu républicain Augé.

En septembre 1892, il avait assisté comme délégué au Ve congrès national des syndicats et groupes corporatifs ouvriers de France tenu à Marseille où il représenta divers syndicats de Béziers.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article78697, notice CATHALA Élie , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 5 août 2019.
Élie Cathala
Élie Cathala

SOURCES : Arch. Mun. Béziers, série H. — Compte rendu du congrès de Wagram. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes II, op. cit., pp. 159 à 181, passim. — Le Combat social (Gard), 1905 et 1907.

ICONOGRAPHIE : Hubert-Rouger, ibid., p. 159.

Version imprimable Signaler un complément