RABET Louis, Léon

Né le 14 mars 1887 à Montaigu-le-Blin (Allier), mort le 29 février 1952 à Montaigu-le-Blin ; cheminot mécanicien ; militant communiste de l’Yonne ; conseiller municipal de Migennes (Yonne).

Fils de tailleurs d’habits, Louis Rabet, mécanicien au dépôt de la Compagnie PLM de Laroche (Yonne), était en 1922 secrétaire de la cellule communiste du dépôt de Laroche-Saint-Cydroine. Il l’était encore en 1932, époque à laquelle la cellule comptait trente adhérents et avait Désiré Marcellot* pour secrétaire adjoint et Félix Bruchard pour trésorier.

Conformément aux consignes du PC, Rabet annonça publiquement en janvier 1923 sa démission de la Ligue des droits de l’homme. En 1925, il fut délégué de la commission de propagande de l’Union des syndicats PLM. En 1927-1928, il assuma le secrétariat de l’Union locale unitaire.

Élu conseiller municipal de Migennes, le 13 juillet 1924, absent à partir de mai 1927, il ne fut pas réélu aux élections de mai 1929. Il s’était présenté en 1928, sans succès, au conseil général et se représenta aux élections municipales de décembre 1934 sur la liste du Bloc ouvrier et paysan où il figura en deuxième position.

Il était marié avec Marie Tissier.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article7865, notice RABET Louis, Léon, version mise en ligne le 9 décembre 2014, dernière modification le 5 avril 2017.

SOURCES : Arch. Nat., F7/13130 — Arch. Com. Migennes. — Le Travailleur, 1922-1934. — Arch. Dép. Côte-d’Or, 10 97 (notes de Louis Botella).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément