BASSET Frédéric, Claude

Par Maurice Moissonnier

Né le 29 avril 1862 à Bourg (Ain) ; cordonnier ; militant socialiste, puis anarchiste lyonnais.

Ami du conseiller municipal socialiste Étienne Bonard, Frédéric Basset milita dans un comité socialiste du 3e arr. de Lyon, puis adhéra au groupe du Parti ouvrier français du même arr. Le 25 octobre 1893, lors de la visite à Lyon des marins russes, il fut à l’origine d’un incident : il pavoisa avec un drapeau noir et provoqua ainsi autour de son domicile une vive effervescence.
Le 13 janvier 1894, au cours d’une réunion publique tenue par les anarchistes, il affirma son adhésion aux théories libertaires et se retira du POF. Soumis par la police à une « surveillance inostensible », il protesta le 8 mai 1895 dans une lettre au préfet contre cette brimade et proclama son désaccord avec les idées des anarchistes, « ces gens sans foi ni loi ».
À partir de ce moment, il cessa, semble-t-il, de militer et, le 20 janvier 1899, on le raya des listes des anarchistes du Rhône soumis à la surveillance de la police. Il était marié et père d’un enfant.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article77348, notice BASSET Frédéric, Claude par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Maurice Moissonnier

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, 4 M 20.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément