BAICRY Jean

Par Henri Manceau

Né en 1832 à Paris, mort en 1894 à Sedan (Ardennes) ; ouvrier mécanicien de Sedan ; militant socialiste puis anarchiste.

Rédacteur de la feuille sedanaise La Révolution démocratique et sociale, paraissant selon les besoins de la cause et dont le premier numéro est du 1er juillet 1888, Jean Baicry, « directeur politique », était seul à rédiger et vendre le journal au numéro. Il venait d’être rayé des listes électorales (après avoir voté pendant trente-cinq ans) « pour une condamnation purement militaire » (ancienne peut-être) : voies de fait envers un supérieur. Baicry intitulait son journal : « Organe des revendications ouvrières et socialistes des Ardennes ». Il croyait possible la révolution par le bulletin de vote, manifestait encore sa méfiance à l’égard des ouvriers étrangers et à l’égard des grèves, appelait une réforme de la Constitution, faisait preuve d’esprit laïque...
En 1888, le cercle social « l’Étincelle » de Charleville demandait la gérance du journal à la veille des élections. En fait, La Révolution fit campagne en faveur de la candidature de Jean-Baptiste Clément.
En 1891 paraissait à Sedan Le Révolté sedanais. La Révolte, publié à Paris par Jean Grave, qui indiquait dans son numéro du 28 mars-2 avril 1891 : « Le camarade Baicry [...] distribue chaque semaine [...] une feuille imprimée d’un côté à l’autocopiste noir : Le Révolté sedanais. » Selon une liste d’anarchistes établie en 1894, Baicry aurait alors tenu une épicerie à Givonne près de Sedan. Il mourut cette même année.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article77200, notice BAICRY Jean par Henri Manceau, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

Par Henri Manceau

SOURCES : Arch. PPo. Ba/79, pièce 316.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément