GUIGNAND Jeannette [GUIGNAND Jeanne, dite]

Par Jacques Girault

Née le 4 juin 1939 à Saint-Étienne (Loire) ; institutrice ; militante communiste dans la Loire.

Son père, Joseph Guignand (1902-1979), mineur,responsable du comité central de grève en octobre-novembre 1948, fut le suppléant du candidat communiste aux élections législatives de 1962 dans la 7e circonscription (Montbrison). Sa mère, (1912-1999), préparatrice en pharmacie, était aussi communiste. Jeannette Guignand dont la famille était anticléricale, élève du lycée Honoré d’Urfé, titulaire du baccalauréat, commença des suppléances d’institutrice en 1959, notamment à Luriecq en 1961. Elle enseigna par la suite à Andrézieux-Bouthéon jusqu’à sa retraite. Elle était membre du Syndicat national des instituteurs depuis le début de sa carrière.

Membre de l’Union des jeunes filles de France depuis 1952, membre du Syndicat national des instituteurs, Jeannette Guignand était en 1964 la trésorière de la section communiste de Saint-Bonnet-le-Château-Saint-Jean-Soleymieux. Elle entra au comité de la fédération communiste de la Loire en 1964. Elle suivit les cours de l’école centrale du PCF d’un mois la même année. Deux ans plus tard, elle faisait partie de la commission fédérale féminine, et, membre du bureau fédéral à partir de 1968, devint une des responsables de cette commission. Elle y fut reconduite régulièrement jusqu’à la conférence fédérale de 1972.
Jeannette Guignand fut la candidate du PCF au conseil général dans le canton de Saint-Bonnet-le-Château en 1979 où elle arrive en cinquième position avec 251 voix. Elle figurait sur la liste d’Union de la gauche conduite par Michel Olagnier* aux élections municipales de Saint-Étienne en 1971.

Depuis 1999, Jeanne Guignand habitait Luriecq ; « sans cellule proche, j’ai abandonné le parti, mais la nostalgie est toujours là ! ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article76760, notice GUIGNAND Jeannette [GUIGNAND Jeanne, dite] par Jacques Girault, version mise en ligne le 24 mars 2010, dernière modification le 29 mai 2012.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Renseignements fournis par l’intéressée. — Notes de Daniel Durand.

ICONOGRAPHIE : Carte UJFF de 1952.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément