Né le 17 novembre 1903 à Auxerre (Yonne), mort le 17 avril 1986 à Paris ; employé.
Au comité national et au bureau de la Fédération des Jeunesses communistes en 1926, 2e secrétaire en 1928, 1er secrétaire en 1931, président de 1936 à 1946 (Union des Jeunesses républicaines de France à partir de 1945). Élu au comité exécutif de l’Internationale communiste des Jeunes en 1928, secrétaire général de 1935 à 1943 ; membre du CE de l’Internationale communiste à partir de 1935.
Élu comité central du PCF de 1928 à 1985, au bureau politique de 1945 à 1972 ; 1er secrétaire de la Fédération de la Seine de 1946 à 1953, de Paris-ville de 1953 à 1957 et du comité fédéral jusqu’en 1979 ; responsable de la Section de Politique extérieure de 1955 à 1972. Membre du comité national et du bureau du Mouvement de la Paix, et de la présidence du Conseil mondial de la Paix de 1962 à 1980. Député de 1937 à 1958, sénateur de 1959 à 1977.
Parmi la quinzaine de cadres supérieurs qui ont dominé le PCF au XXe siècle, Raymond Guyot est un de ceux qui ont occupé les fonctions les plus éclectiques et les plus durables. De tous, son histoire personnelle résume au mieux celle de son Parti.

La notice complète comporte 50980 signes

Lire la notice complète