GAUCHE Henri, Louis, Auguste, dit Chaughi

Par Jean Maitron

Né à Paris (IXe arr.), le 7 février 1870, mort le 19 juillet 1926 à Élancourt (Seine-et-Oise, Yvelines) ; publiciste libertaire.

Issu de la bourgeoisie, Henri Gauche, domicilié à Élancourt, adhéra au mouvement anarchiste vers 1892. Il collabora à la Révolte de Jean Grave* et participa à la fondation de La Revue anarchiste (n° 1, 15 août 1893, voir Bibl. Nat. 8° R 13 045, sept numéros). Il donna aussi quelques poèmes à La Plume. Vers 1894, inquiété par la police, il émigra en Belgique d’abord, puis en Hollande.

De retour à Paris, il fut un des premiers collaborateurs des Temps Nouveaux (n° 1, 4 mai 1895) sous la signature de René Ghaughi ; il le resta pendant vingt ans et subventionna souvent et anonymement le journal. « Timide et un peu bègue, il avait toujours une attitude effacée, il se contentait d’écouter » (cf. Plus Loin, 15 septembre 1926). Quelques-uns de ses articles furent réunis en brochures. Henri Gauche collabora également au Courrier européen.

En 1914, Gauche fut volontaire et s’engagea (cf. La Bataille syndicaliste, 10 août 1914). Dans une lettre écrite à Girard, lettre datée 20 février 1916, il disait s’être trompé. Il appartenait alors à la 6e section COA stationnée au Mans (Sarthe).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article76277, notice GAUCHE Henri, Louis, Auguste, dit Chaughi par Jean Maitron, version mise en ligne le 9 février 2010, dernière modification le 9 février 2010.

Par Jean Maitron

ŒUVRE : R. Ghaughi, L’Immoralité du mariage, Paris, 1898, 32 p., plusieurs rééditions et traductions. — La Femme esclave, Paris, 1901, 8 p. — Les trois complices, Les tueurs, les faiseurs de pluie, l’homme qui juge, publication des « Temps Nouveaux », n° 58, 22 p., 1912.

SOURCES : Arch. PPo. B a/1 559. — Arch. Dép. Seine-et-Oise, Carnet Vert secret révisé le 23 juillet 1923. — État civil d’Élancourt. — La Révolution prolétarienne, septembre 1925. — L’En-Dehors, mi-septembre 1926. — Publications de la Révolte et Temps Nouveaux, n° 42, 25 août 1926. — Plus Loin, 15 septembre 1926.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément