RICHTER Paul.

Par Peter Huber

Né le 9 août 1909 à Dünaburg (Lettonie) ; communiste suisse.

Paul Richter émigra avec sa famille en Afrique du Sud, où il apprit le métier d’opticien. Il adhéra au PC en 1929, avant de quitter l’Afrique pour la Suisse. Membre du PC zurichois, il partit pour Moscou en juin 1932 afin de chercher du travail. Il fut admis au Parti russe en décembre 1932. Il travailla à la Pravda puis à l’usine « Dynamo » et, en 1935, dans un Sovkhoze en Sibérie. De retour à Moscou fin 1935, il fut admis à la KUTV (Université pour les travailleurs d’Orient), secteur de l’Afrique australe. En 1936, il participa aux réunions du cercle des communistes suisses présents à Moscou. En janvier 1936, il fut exclu du PCS par décision du CCI (Comité communiste internationaliste), considéré comme « élément aléatoire au Parti et en relation avec des trotskystes ». Arrêté en mai 1937, il fut porté disparu.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article76008, notice RICHTER Paul. par Peter Huber, version mise en ligne le 24 janvier 2010, dernière modification le 23 août 2010.

Par Peter Huber

SOURCES : RGASPI, Dossier personnel, 495 274102 ; 495 91 209, 495 274 137. — P. Huber, Stalins Schatten in die Schweiz, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément