TORR Dona

Née le 28 avril 1883 à Eastham, Cheshire ; morte le 8 janvier 1957 à Londres ; historienne communiste.

Fille d’un chanoine de la cathédrale de Chester, élevée dans une école privée, puis étudiante à l’université de Londres, Dona Torr entre en rébellion contre les privilèges et l’oisiveté de son milieu et adhère au parti travailliste. Séduisante, gaie, aimable, elle collabore pendant la Première Guerre mondiale au Daily Herald, le quotidien de Lansbury*.

Quand se forme le parti communiste britannique (Communist Party of Great Britain, CPGB) en 1920, Dona Torr compte parmi les membres fondateurs. Elle prend part aux premières tentatives de presse communiste, en écrivant notamment dans le Workers’ Life, le précurseur du Daily Worker. Vers le milieu des années 1920, elle séjourne quelque temps à Moscou.

Historienne marxiste, elle fait paraître en 1936 une petite étude sur Tom Mann*, travail qui marque une étape dans l’analyse historique de la classe ouvrière britannique. Puis elle publie une partie de la correspondance Marx-Engels, une édition du premier volume du Capital, et après divers autres travaux, elle achève le premier tome de sa grande biographie de Tom Mann.

Pendant plus de trente ans, Dona Torr a joui d’un grand prestige auprès des intellectuels marxistes. Toute une génération a été marquée par son influence et sa personnalité. A l’occasion de ses soixante-dix ans, on lui offrit un volume de mélanges, Democracy and the Labour Movement (Démocratie et mouvement ouvrier).

Dona Torr avait épousé Walter Holmes, journaliste connu qui avait été, comme elle, un des fondateurs du CPGB.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75866, notice TORR Dona, version mise en ligne le 11 janvier 2010, dernière modification le 11 janvier 2010.

ŒUVRE : Tom Mann, Londres, 1936. — Marxism, Nationality and War (Marxisme, nationalisme et guerre), 2 vol., D. Torr ed., Londres, 1940. — Tom Mann and his Times (Tom Mann et son temps), vol. I : 1856-1890, Londres, 1956.

BIBLIOGRAPHIE : H. Pollitt, Serving my Time, Londres, 1940. — L.J. Macfarlane, The British Communist Party : its Origins and Development untii 1929, Londres, 1966. — W. Kendall, The Revolutionary Movement in Britain 1900-1921, Londres, 1969.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément