NORMANSELL John

Né en décembre 1830 à Torkington, près de Stockport, Lancashire ; mort le 24 décembre 1875 à Barnsley, Yorkshire-Ouest ; dirigeant mineur.

Fils de porion, John Normansell va travailler à la mine dès l’âge de sept ans. Pour toute instruction, il a fréquenté l’école du dimanche méthodiste (lorsqu’il se marie, à vingt-deux ans, il ne sait toujours pas signer son nom ; il suivra alors des cours du soir).

Normansell travaille dans plusieurs bassins miniers, mais à partir de 1856, il se fixe dans le Yorkshire, où il va contribuer à établir un syndicalisme moderne. En 1864, il devient secrétaire de l’Association des mineurs du Sud-Yorkshire qu’il réorganise. Normansell sait s’imposer et convaincre et le succès suit : en dix ans, de 1864 à 1874, le nombre des adhérents passe de 1 800 à 23 000. A la fin des années 1860 et au début des années 1870, il est devenu le porte-parole attitré des mineurs et, de tout côté, on sollicite son avis. Il témoigne devant plusieurs commissions notamment la Commission royale sur les syndicats en 1868-1869. Il est aussi un des deux délégués mineurs envoyés au TUC en 1868. Normansell collabore étroitement avec le leader des mineurs, Alexander Macdonald*. En 1870, il accède à la vice-présidence de la Miners’ National Union que préside Macdonald. Il est également très lié au député libéral A.J. Mundella. Il ajoute à ces activités le goût de la politique locale et il parvient à être élu au conseil municipal de Barnsley, en 1872 : c’est le premier élu de la classe ouvrière (pour remplir les conditions voulues d’éligibilité il a fallu que son syndicat dépose une somme de £ 1 000 sur un compte bancaire ouvert à son nom).

Normansell meurt prématurément à l’âge de quarante-cinq ans, mais ses derniers mois ont été assombris par les difficultés rencontrées par le syndicalisme mineur (du fait de la diminution du prix du charbon, les propriétaires de mines imposent des réductions de salaires que certains leaders syndicaux finissent par conseiller d’accepter).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75750, notice NORMANSELL John, version mise en ligne le 7 janvier 2010, dernière modification le 7 janvier 2010.

BIBLIOGRAPHIE : R.P. Arnot, The Miners... 1889-1910, Londres, 1949. — W.H.G. Armytage, A.J. Mundella, Londres, 1951. — F. Machin, The Yorkshire Miners, Barnsley, 1958. — Joyce Bellamy, John Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. I.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément