HUGHES Edward

Né le 22 mars 1856 à Berthengam, Llanasa, Flintshire (aujourd’hui Clwyd) ; mort le 10 mars 1925 à Wrexham, Denbighshire (aujourd’hui Clwyd) ; dirigeant mineur.

Fils d’un journalier agricole, Edward Hughes entre à la mine à sept ans. En 1875, il décide de quitter sa famille et son village pour aller tenter sa chance dans les houillères du Nord-Est de l’Angleterre. Il marche jusqu’à Liverpool où il prend le train pour Durham. Il se fait alors embaucher à la mine d’Easington où commence son activité syndicale. Douze ans plus tard, il retourne au pays de Galles. Engagé comme mineur de fond à Trelogan, il organise bientôt une grève de trois semaines au puits de Point of Ayr ; le succès de la grève le fait recruter en 1888 pour être le premier vérificateur des pesées de la mine. En 1891, il est élu trésorier de l’Union des mineurs du Denbighshire et du Flintshire.

Après avoir travaillé durant trente-cinq ans comme mineur, Hughes devient permanent syndical, puis secrétaire général de l’Union. Bon organisateur et négociateur habile, il développe l’influence de son syndicat. A maintes reprises, entre 1899 et 1919, son union le délègue auprès du Comité exécutif de la Fédération des mineurs de Grande-Bretagne.

Loin de borner son action au syndicalisme, Hughes prend une part active à la politique et à l’administration locales.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75659, notice HUGHES Edward, version mise en ligne le 5 janvier 2010, dernière modification le 5 janvier 2010.

BIBLIOGRAPHIE : G.G. Lerry, The Collieries of Denbighshire past and present, Wrexham, 1946. — R.P. Arnot, The Miners : Years of Struggle... from 1910 onwards, Londres, 1953. — Dictionary of Welsh Biography, Londres, 1959. — T. McKay, « Edward Hughes, 1856-1925, North Wales Miners’ Agent 1898-1925 », Llafur 2, n° 4, 1979. — Joyce Bellamy, John Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. IL

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément