HAYWARD Fred

Né le 19 février 1876 à Burslem, Staffordshire ; mort le 19 décembre 1944 à Stoke-on-Trent, Staffordshire ; coopérateur.

Né dans les Potteries et fils de potier, Fred Hayward, après avoir appris à lire et écrire à l’école primaire de Tunstall, entre à mi-temps dans un atelier de poterie dès l’âge de dix ans. Il sera potier jusqu’en 1904.

Hayward s’intéresse au mouvement coopérateur et lorsqu’est créée la société coopérative de Burslem en 1901, on le trouve parmi ses fondateurs. En 1902, il en est le premier secrétaire bénévole. Désormais Hayward joue un rôle de plus en plus actif dans le développement de la coopération et, à partir de 1907, il devient permanent du mouvement. Grâce à ses efforts, la coopérative de Burslem est une des plus importantes du royaume. Mais sa personnalité ardente et ses capacités de militant l’entraînent peu à peu à jouer un rôle à l’échelon régional puis national du mouvement. C’est en 1915 qu’il est successivement élu au comité régional du Nord-Ouest, puis au bureau central de l’Union des coopératives. Désormais la Co-operative Union est le centre de sa vie. Il préside le bureau central pendant de longues années, en 1918-1919, 1920-1921 et de 1924 à 1932. Il compte parmi les leaders du mouvement jusqu’à sa retraite en 1944. En 1927, il avait été élu membre du Comité central de l’Alliance coopérative internationale et en 1931 il avait été appelé à la commission exécutive.

Mais Hayward ne limite pas son activité au mouvement coopérateur. Membre du parti travailliste, il exerce les fonctions d’alderman (échevin) dans le conseil municipal de Stoke-on-Trent. Fait chevalier en 1931, il meurt à l’âge de soixant-huit ans.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75494, notice HAYWARD Fred, version mise en ligne le 15 décembre 2009, dernière modification le 15 décembre 2009.

BIBLIOGRAPHIE : Co-operative News, 3 juin 1944 et 23 décembre 1944. — G.D.H. Cole, A Century of Cooperation, Manchester, [1945 ?]. — Joyce Bellamy, John Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. 1, 1972.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément