HARTSHORN Vernon

Né le 16 mars 1872 à Cross Keys, près de Pont-y-waun, Monmouthshire (aujourd’hui Mid-Glamorganshire) ; mort le 13 mars 1931 à Maesteg, Glamorganshire ; dirigeant mineur, député travailliste.

La famille de Vernon Hartshorn habitait en plein district minier gallois et le jeune garçon devint, comme son père, mineur de fond. Il fut ensuite employé de bureau puis vérificateur des pesées et enfin délégué des mineurs à Maesteg où il fit preuve de remarquables qualités d’organisateur.

Très vite acquis à l’idée de l’émancipation ouvrière, Hartshorn mène au pays de Galles une ardente propagande pour le Parti ouvrier indépendant (Independent Labour Party). En même temps, il fait partie du petit noyau de mineurs militants qui conteste après 1900 la gestion prudente et conservatrice de William Abraham* (Mabon) et qui comprend, outre lui-même, James Winstone, George Barker, Noah Ablett*, Charles Stanton. C’est ce quarteron de syndicalistes qui publie au début de 1912 la fameuse brochure The Miners’ Next Step dont le retentissement est considérable chez les mineurs non seulement de Galles du Sud, mais dans tout le pays.

Mais la Première Guerre mondiale éloigne Hartshorn (qui depuis 1911 appartenait à l’exécutif de la Fédération des mineurs de Grande-Bretagne) de plusieurs de ses camarades, notamment de Noah Ablett, car Hartshorn soutient la participation de la Grande-Bretagne au conflit et on lui reproche ses positions nationalistes. En 1920, à l’occasion d’une grève, son attitude est si violemment critiquée qu’il démissionne de deux de ses responsabilités syndicales ; mais il est très vite réélu à la présidence des mineurs de Sud-Galles et donc réintégré au bureau exécutif national de la MFGB.

Après s’être présenté sans succès au Parlement aux deux élections de 1910, Hartshorn est élu député d’Ogmore (Mid-Glamorganshire) aux élections législatives de 1918 et il représentera cette circonscription aux Communes jusqu’à sa mort. Nommé président du groupe parlementaire des travaillistes gallois en 1923, Hartshorn reçoit le portefeuille des PTT dans le premier gouvernement travailliste de 1924. En 1927, il entre à la Commission statutaire pour les affaires indiennes comme l’un des représentants de son parti. Lorsque la commission achève ses travaux en 1930, Hartshorn est nommé ministre dans le gouvernement travailliste de Mac-Donald* à la faveur d’un remaniement : en tant que Garde du petit sceau (Lord Privy Seal) il est chargé du problème de l’emploi, tâche à laquelle il succède à J.H. Thomas*, mais il meurt subitement peu après.

L’itinéraire de Vernon Hartshorn, fréquent dans l’histoire du mouvement ouvrier britannique, est celle d’un homme ardent militant dans sa jeunesse, qui devient par la suite un politicien pragmatique, modéré et prudent.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75490, notice HARTSHORN Vernon, version mise en ligne le 15 décembre 2009, dernière modification le 15 décembre 2009.

BIBLIOGRAPHIE : G.D.H. Cole, A History of the Labour Party from 1914, Londres, 1948. — R.P. Arnot, The Miners : Years of Struggle... from 1910 onwards, Londres, 1953. — R.W. Lyman, The First Labour Government, 1921, Londres, 1957. — R.P. Arnot, South Wales Miners, 1898-1914, Londres, 1967. — Id., South Wales Miners : 1914-1926, Cardiff, 1975. — H. Francis et D. Smith, The Fed : a history of the South Wales Miners in the twentieth century, Londres, 1980. — Joyce Bellamy, John Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. 1, 1972.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément