GRIFFITHS James

Né le 19 septembre 1890 à Ammanford, Galles du Sud (aujourd’hui Dyfed) ; mort le 7 août 1975 à Teddington, Middlesex ; dirigeant syndicaliste, député travailliste.

James Griffiths débute dans la vie comme mineur. A vingt-six ans, il est secrétaire de la Bourse du Travail d’Ammanford et trois ans plus tard, en 1919, il obtient une bourse d’études pour le Central Labour College de Londres. A son retour au pays de Galles, il commence à jouer un rôle marquant dans le mouvement syndical et l’éducation ouvrière.

En 1932, la Fédération des Mineurs de Galles du sud doit élire un nouveau président et c’est Griffiths qui l’emporte sur S.O. Davies. Il sera ensuite élu président de 1934 à 1939. En même temps, Griffiths siège à l’exécutif de la Fédération des Mineurs de Grande-Bretagne (Miners’ Federation of Great Britain).

C’est en 1936 que Griffiths se lance dans la carrière parlementaire. Elu député de la circonscription galloise de Llanelly, il siègera à la Chambre des Communes jusqu’à sa retraite en 1970. En 1945, après la victoire travailliste, Griffiths fait partie du gouvernement Attlee*, d’abord avec le portefeuille des Affaires sociales (Minister of National Insurance) de 1945 à 1950, puis en tant que ministre des Colonies de 1950 à 1951. Lorsque le Labour revient au pouvoir en 1964, Griffiths occupe pendant deux ans le poste de ministre d’État pour le pays de Galles.

Membre du comité exécutif du Parti travailliste de 1939 à 1956, Griffiths a joué un rôle important dans les affaires du parti pendant un quart de siècle. Il a publié ses mémoires en 1969.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75445, notice GRIFFITHS James, version mise en ligne le 12 décembre 2009, dernière modification le 12 décembre 2009.

ŒUVRE : Pages from Memory (Souvenirs), Londres, 1969.

BIBLIOGRAPHIE : R.P. Arnot, The Miners in Crisis and War, Londres, 1961. — Who’s Who 1975. — Times, 8 août 1975. — J.B. Smith et autres, James Griffiths and his Times, Labour Party Wales, Cardiff, 1977.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément