GORMLEY Joseph

Né le 5 juillet 1917 à Ashton-in-Makerfield, Lancashire ; dirigeant syndicaliste.

« Joe » Gormley fréquente l’école catholique d’Ashton-in-Makerfield jusqu’à son entrée à la mine, à l’âge de quatorze ans. Mineur pendant de nombreuses années, d’abord au fond puis au jour, il milite activement sur le plan syndical. Aussi en 1958 est-il élu membre de l’exécutif national du syndicat des Mineurs, le NUM (National Union of Mineworkers). Trois ans plus tard, Gormley devient secrétaire général du district régional du nord-ouest du NUM et en 1971, il accède à la présidence nationale du NUM : élection serrée qui oppose Gormley à Mick McGahey*, personnalité bouillante, également membre de l’exécutif, mais communiste. Pour sa part, Gormley est membre de l’exécutif du Parti travailliste (il avait été aussi, au début de sa carrière, conseiller municipal). Il fait figure de candidat modéré. Finalement 117 663 voix se portent sur son nom contre 92 883 sur le nom de McGahey. En revanche, trois ans plus tôt, en 1968, Gormley avait été battu par Lawrence Daly*, lui-même ancien communiste et syndicaliste très en vue, lors de l’élec-tions au poste de secrétaire général du NUM. En fait, l’une comme l’autre de ces élections s’inscrit dans la ligne traditionnelle suivie par le syndicat des Mineurs depuis la Deuxième guerre mondiale : tandis que le président, choisi parmi les éléments modérés, sert surtout de porte-parole et de négociateur, le secrétaire général, généralement plus engagé et plus combatif, donne l’impulsion principale au syndicat.

Gormley a su conduire avec habileté le NUM au cours des deux grandes grèves nationales des mines de 1972 et de 1974. En 1973, il a été élu au conseil général du TUC et en 1976, il a été porté à la présidence du Comité consultatif de la Communauté européenne du charbon et de l’acier.

Il abandonne la présidence de la National Union of Mineworkers (NUM) en décembre 1981, poste auquel Arthur Scargill* lui succède. Gormley est élevé à la pairie en 1982 et prend le titre de baron Gormley of Ashton-in-Makerfield (district de Manchester).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75435, notice GORMLEY Joseph, version mise en ligne le 12 décembre 2009, dernière modification le 12 décembre 2009.

ŒUVRE : Battered Cherub, autobiography (Mémoires), Londres, 1982.

BIBLIOGRAPHIE : Who’s Who.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément