PIGNOT Georges

Par Pierre Vincent

Né le 24 octobre 1929 à Betête (Creuse) , mort le 2 avri 2002 à Châteauroux (Indre) ; commis puis sous-chef de bureau de gare Exploitation ; secrétaire du syndicat CGT de Châteauroux (Indre) de 1960 à la fin des années 1970 ; communiste.

Originaire d’un milieu agricole, Georges Pignot commença à travailler la terre avant de devenir ouvrier spécialisé en usine. Il entra à la SNCF le 23 juin 1951 après son service militaire, en gare de Paris-Austerlitz comme auxiliaire au service Exploitation, et fut affecté au chantier de formation de Paris-Masséna. Il passa l’examen de facteur aux écritures le 11 août 1953. Il participa dès le lendemain à la grève du secteur public (sur une paye d’août 1953 de 23 000 F, il perdit 11 200 F). Facteur en 1954, il obtint sa mutation à Châteauroux (Indre) en 1956, pour se rapprocher de sa famille. Dans la filière commis, après un léger détour par Issoudun (Indre), il fut chef de bureau de gare en 1976 et prit sa retraite en 1985.
Déjà syndiqué dans l’industrie en 1948, il adhéra à la CGT dès son embauche. Il commença effectivement à militer en 1957. Il devint secrétaire du syndicat de Châteauroux en 1960 et le resta jusqu’à la fin des années 1970. Délégué au plan local, Georges Pignot le fut aussi dans la Région Sud-Ouest et à Limoges (Haute-Vienne).

Adhérent du PCF à partir de 1958, il fut pendant plusieurs années membre du comité fédéral de l’Indre. En 1982, il fonda et présida le comité de l’Indre des Amis de l’Appel des cent pour la Paix et le désarmement.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article7540, notice PIGNOT Georges par Pierre Vincent, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 avril 2012.

Par Pierre Vincent

SOURCES : Comités fédéraux du PCF. — Renseignements communiqués par Georges Pignot.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément