COOK Cecily Mary [née GRAVES]

Née vers 1890 à Londres ; morte le 28 juin 1962 à Whittington, Londres ; coopératrice, socialiste.

Née dans une famille pauvre, Cecily Graves commence à travailler très jeune. De 1911 à 1913, elle lutte aux côtés des suffragettes. Après la Première guerre mondiale, elle participe au mouvement coopérateur et milite à l’aile gauche du parti travailliste.

Au cours des années 1920, devenue permanente du Parti indépendant du travail (Independent Labour Party), Cecily Cook travaille au bureau d’études et d’information de l’ILP. Mais elle quitte le parti en 1932 au moment de la scission avec le Labour Party. Elle qui avait activement participé depuis des années à la Guilde des coopératrices (the Women’s Cooperative Guild) elle en devient à partir de 1933 l’une des organisatrices appointées ; en 1940, elle en est élue secrétaire générale, poste qu’elle occupe pendant douze ans. Deux ans avant sa retraite, en 1951, Cecily Cook devient présidente de la Guilde internationale des coopératrices (the International Co-operative Women’s Guild). En dépit de son ignorance des langues étrangères, elle est une excellente présidente. En 1952, elle participe également au Conseil des femmes (Women’s Council) dont le siège est à Londres. Elle s’intéresse au problème des jeunes et réussit particulièrement bien auprès des étudiantes asiatiques.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75373, notice COOK Cecily Mary [née GRAVES], version mise en ligne le 12 décembre 2009, dernière modification le 12 décembre 2009.

BIBLIOGRAPHIE : Co-operative News, 18 mai 1940 et 21 juillet 1962. — Review of International Co-operation, septembre 1962. — J. Bellamy et J. Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. II.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément