DRUBAY Vivienne [DRUBAI Vivienne], épouse SNOEK

Par Claude Pennetier

Né le 22 septembre 1899 à Gueugnon (Saône-et-Loire) ; assistante sociale à Vitry-sur-Seine puis à Alfortville (Seine, Val-de-Marne) ; militante communiste de la banlieue sud-est dans les années 1930 ; secrétaire du syndicat CGTU des employés et ouvriers communaux de la Seine.

Vivienne Drubay exerça au dispensaire de Vitry-sur-Seine à la fin des années vingt. Elle entra en conflit avec Henri Vaysse, responsable de la commission municipale du Parti communiste qui privilégiait le militantisme par rapport au professionnalisme. C’était « une bourgeoise n’ayant nul sentiment prolétarien » écrivit-il dans un rapport du 15 mars 1933 dans lequel il s’inquiétait de son influence grandissante au dispensaire d’Alfortville qu’elle avait rejoint à la demande du maire, Maurice Capron. Elle adhéra au Parti communiste à Alfortville où elle habitait dans les HBM de la rue Véron.

En 1931, elle était une des secrétaires du syndicat CGTU des employés et ouvriers de ville de la Seine et vivait avec un de ses dirigeants, Charles Snoek.

Membre du Front national, elle fut arrêtée le 27 juin 1941 et internée à la prison de Fresnes.
Son fils Gérard Drubai arrêté le 1er mars 1944, mourut en déportation, à Flossenbourg, le 29 janvier 1945.
En 1947, elle se maria avec Charles Snoek ; elle était alors directrice du dispensaire.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75190, notice DRUBAY Vivienne [DRUBAI Vivienne], épouse SNOEK par Claude Pennetier, version mise en ligne le 20 novembre 2009, dernière modification le 4 juin 2015.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris (Seine), 1070 W. — RGASPI, Moscou, 495 270 7011. — Arch. Com. Alfortville.— Le nazisme à Alfortville (1940-1944) les victimes. FNDIRP Alfortville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément