PRUGNOT Anaïs [née LAVERAN Francine, Anaïs]

Née le 29 octobre 1890 à Simorre (Gers), morte le 27 décembre 1973 à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) ; conseillère municipale Union des femmes françaises (UFF) de Limeil-Brévannes (Seine-et-Oise, Val-de-Marne).

Retraitée, Anaïs Prugnot, fille d’un cultivateur, fut membre du conseil municipal provisoire de Limeil-Brévannes en 1944.

Tête de liste, elle fut élue conseillère municipale à l’issue du scrutin du 29 avril 1945, sur la liste d’Unité républicaine, antifasciste, sous l’étiquette de l’UFF.

Réélue le 19 octobre 1947, elle siégea jusqu’en 1953. Le maire était Marius Dantz*.

Elle était l’épouse de Jean-Marie Prugnot, mort en déportation. Ils s’étaient mariés le 19 juillet 1919 à Simorre (Gers), et avaient eu deux enfants Emmanuel Prugnot qui naquit le 2 février 1924 et fut résistant, et Éliane qui naquit le 8 février 1928.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article75171, notice PRUGNOT Anaïs [née LAVERAN Francine, Anaïs], version mise en ligne le 10 novembre 2009, dernière modification le 7 décembre 2014.

SOURCES : Arch. Com. Limeil-Brévannes. — Notes de Claudine Cardon-Hamet. — État civil de Simorre, 5 novembre 2003.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément